Kapwani Kiwanga – Le Zurich Art Prize, décerné chaque année par le musée Haus Konstruktiv et la Zurich Insurance Company Ltd, sera attribué en 2022 à Kapwani Kiwanga (*1978 à Hamilton, CA, vit et travaille à Paris). L'artiste franco-canadienne est la 15e lauréate de cette prestigieuse distinction. Le prix, doté de CHF 100'000, se compose d'un budget de CHF 80'000 pour la production d'une exposition individuelle au musée Haus Konstruktiv et d'une somme de CHF 20'000 pour le prix.

Avant de se consacrer à l'art, Kapwani Kiwanga a étudié l'anthropologie et les religions comparées au Canada. Sa pratique artistique, entamée au milieu des années 2000, s'enracine dans des activités de recherche en sciences humaines et sociales. Elle comprend des sculptures, des performances, des vidéos et des installations. Ses projets mènent Kiwanga dans des archives, où elle porte son regard sur des histoires sous-représentées dans les récits et s'intéresse en particulier aux thèmes liés aux asymétries de pouvoir historiques et contemporaines ainsi qu'à la création de connaissances. Il en résulte des œuvres qui séduisent tant par leurs matériaux choisis en fonction de leurs connotations socio-historiques - comme les textiles brodés de perles, le papier de canne à sucre et les plantes - que par leur esthétique réduite et leur langage formel clair.

Pour son projet Flowers for Africa, en cours depuis 2012, Kiwanga recherche par exemple dans les archives des images qui ont été produites dans le cadre du processus d'indépendance des pays africains. Elle s'intéresse aux arrangements floraux qui accompagnent les rencontres diplomatiques ou les cérémonies. À partir de photos historiques, l'artiste demande à des fleuristes d'élaborer des compositions florales qui seront ensuite présentées dans la salle d'exposition sur les murs, sur des socles ou même sous forme d'arches isolées. Pendant la durée de l'exposition, elles se fanent, ce qui permet de ressentir la fragilité des processus historiques. Kiwanga explique à ce sujet : "Au début, le pays est enthousiaste et plein d'espoir pour son avenir en tant qu'État indépendant et se distancie de son histoire coloniale. Mais cet enthousiasme s'estompe peu à peu face aux réalités et aux difficultés du quotidien, que ce soit en politique, en économie ou en société".

Le jury du Zurich Art Prize s'est montré particulièrement enthousiaste quant à la capacité de Kapwani Kiwanga à traduire ses recherches sur des sujets socialement pertinents en messages visuels attrayants. Les travaux de Kiwanga offrent différentes manières de les aborder, que ce soit d'un point de vue matériel, phénoménologique ou de l'histoire de l'art et de la culture.

Kapwani Kiwanga a terminé ses études d'anthropologie et de religions comparées en 2002. De 2005 à 2007, elle a participé au prestigieux programme La Seine de l'École Nationale des Beaux-Arts de Paris, et de 2007 à 2009, elle a suivi un autre post-diplôme au Fresnoy, Studio national des arts contemporains à Tourcoing (FR).

Kiwanga a à son actif de nombreuses expositions individuelles institutionnelles, dont The Sand Recalls the Moon's Shadow, Moody Center for the Arts, Rice University, Houston (2021) ; Plot, Haus der Kunst, Munich (2020) ; Kapwani Kiwanga, Kunsthaus Centre d'art Pasquart, Biel/Bienne (2020) ; Safe passage, MIT List Visual Arts Center, Cambridge, Massachusetts (2019) ; A wall is just a wall (and nothing more at all), Esker Foundation, Calgary (2018) ; Afrogalactica, Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin (2017) ; Maji Maji, Jeu de Paume, Paris (2014). À cela s'ajoutent de nombreuses participations à des expositions collectives comme Sarah Maldoror : Tricontinental Cinema, Palais de Tokyo, Paris (2021) ; Things Entangling, Museum of Contemporary Art Tokyo (2020) ; Undefined Territories : Reflections on Colonial Legacies, MACBA - Museu d'Art Contemporani de Barcelona (2019) ; Stories of Almost Everyone, Hammer Museum, Los Angeles (2018).

Kiwanga est lauréate du prestigieux Prix Marcel Duchamp 2020. En 2018, elle a reçu le Sobey Art Award du Musée des beaux-arts du Canada et, la même année, le Frieze Artist Award.


Note : Ce texte a été traduit par un logiciel de traduction automatique et non par un traducteur humain. Il peut contenir des erreurs de traduction.

Das könnte sie auch interessieren